Déclaration du Bureau fédéral de la FNEC FP-FO du 2 juillet 2024

Les résultats confirment le rejet des politiques de casse sociale menées par Macron et ses gouvernements successifs. C’est aussi le rejet d’une pratique autoritaire du pouvoir, de l’utilisation du 49-3 à répétition et de la répression, en particulier pour nous imposer sa réforme des retraites qui nous vole deux ans de vie.